Combien vous allez perdre au casino en raison des spreads forex : une étude de cas

Auteurs: Xavier Gatineau Mis à jour:
Combien vous allez perdre au casino en raison des spreads forex : une étude de cas

Nous sommes expert(e)s à iGaming et bons connaisseurs, ainsi que de bonnes connaisseuses, des taux de change des devises. Nous sommes conscient(e)s du fait que l’industrie des jeux en ligne manque de transparence, surtout lorsqu’il s’agit de faire des transactions et des conversions.

Alors nous avons fait cette étude conclusive qui relève certains aspects de l’industrie des jeux au Canada, pour vous offrir des données compilées grâce à notre vaste expérience dans ce domaine, tout par rapport au Forex (marché de changes). Nous sommes de l’opinion que, pour prendre des décisions financières en bonne connaissance de cause, le client/ la cliente doit connaître le moindre aspect de contexte, qui pourrait finalement influencer ses activités de jeux.

Le rapport entre Forex et l’industrie des jeux

La première question à laquelle on doit répondre est : Quel est le rapport entre les deux ?

Comme vous le savez déjà, Forex vient de foreign exchange – un marché mondial d’échange pour commercer des devises internationales, ainsi que leurs dérivés. Le rapport entre ce marché des changes et l’industrie des jeux se fait voir quand un client ou une cliente veut opérer une transaction par le biais d’un casino canadien en ligne qui n’accepte pas le CAD en tant que devise.

Plus simplement, vous allez faire une transaction avec des paires de devises telles CAD-EUR (à supposer que le casino en ligne établit l’EUR comme la devise par défaut). Il y aura donc une conversion, mais il y aura aussi des différences incontournables entre le prix de l’offre et celui de la demande, une différence qu’on appelle en langage financier le spread (l’écart).

Vous vous demanderez peut-être : Combien de joueurs et combien des joueuses font appel aux casinos en ligne qui ne permettent pas les transactions en CAD ?

Nous avons extrait la réponse de notre base de données :

Les casinos en ligne permettent des transactions en CAD

Un pourcentage de 9,14% des joueurs et des joueuses de l’industrie canadienne des jeux ; ce n’est pas beaucoup, peut-être, par rapport au pourcentage de 90,86% des usagers et des usagères des casinos employant le CAD . Pourtant ce pourcentage n’est pas à ignorer.

Pour donner une réponse facile à comprendre aux questions les plus compliquées des 9,14% des usagers, nos expert(e)s en jeux ont analysé un nombre de 409 sites iGaming, c’est-à-dire environ un pourcentage de 80% du marché canadien des jeux de hasard. Il faut remarquer que nous avons choisi uniquement des opérateurs de casino qui travaillent avec au moins une autorité de certification.

Recommandation : Sur la platerforme CasinoBonusCa il y a autour de 84% des casinos en ligne qui permettent des transactions en CAD. Nous faisons appel à nos clients et à nos clientes de les analyser en détail pour en choisir ceux qui ne les feront pas perdre de l’argent.

Les paires de devises CAD-EUR ou CAD-USD en sont les plus fréquemment utilisées. Par suite d’une enquête détaillée, nos spécialistes ont été amenés à conclure qu’un pourcentage de 66% environ des casinos en ligne qui ne n’utilisent le CAD pour l’échange ont soit l’EUR, soit l’USD pour devise par défaut.

Ces aspects ont été analysés davantage et les conclusions en sont les suivantes :

Les casinos et les paires de devises les plus fréquemment utilisées

Cette étude que nous avons menée vient de montrer qu’un pourcentage de 66% des opérateurs qui ne permettent pas des dépôts en CAD permettent cependant les paires de devises CAD-EUR et CAD-USD.

Comme l’on peut constater sur le graphique, la paire la plus habituelle parmi ces 66% des casinos en ligne que les Canadiens et les Canadiennes vont rencontrer est la paire EUR-CAD car 25% de ces casinos permettent uniquement des transactions en EUR. Les paires suivantes, plus précisément les CAD-USD, CAD-GBP, et CAD- Crypto (comme Bitcoin, Ethereum, Tether, et ainsi de suite) représentent uniquement 3%. Dans le cas des dernières paires de devises mentionnées s’applique la même exigence que dans le cas de la paire CAD-EUR, à savoir que le casino permet exclusivement des dépôts dans la paire de devises en question.  

Notre objectif principal en menant cette étude est de clarifier combien de casinos en ligne qui se concentrent sur le marché canadien acceptent le CAD pour devise, dans quelle mesure il est possible pour une licence de jeux de hasard influencer cet aspect et quel est le spread moyen des méthodes de paiement qui sont le standard sur ces pages-là. Notre objectif est d’informer les clients canadiens, ainsi que les clientes canadiennes, au sujet des taux de change qui peuvent influencer leurs transactions, au cas où un opérateur ne permet pas des paiements en CAD.

Les influences des licences de jeux européennes

Nos expert(e)s viennent de trouver que 35,21% des 80% opérateurs de casino analysés ont reçu une licence de Curaçao, alors que 31,05% fonctionnent sous la loi de l’Autorité des jeux de Malte (Malta Gambling Authority).

Pour mieux comprendre la différence entre ces licences, nous devons répondre d’abord à la question suivante :

Quelle différence y a-t-il entre les casinos qui fonctionnent avec une licence de Curaçao et les casinos qui ont une licence de l’Autorité des jeux de Malte ?

Les opérateurs de casino choisissent généralement la licence de Curaçao car elle est plus accessible. Elle peut donc être obtenue plus facilement, sans imposer trop de règles. Pourtant, en tant qu’expert(e)s des jeux en ligne ayant une vaste expérience, on peut vous dire que les casinos qui possèdent uniquement ce type de licence n’attirent pas plus de confiance.

Il est en effet efficace et c’est en général le cas de figure idéal pour les opérateurs de casinos débutants, mais nous ne conseillons pas d’appeler à ce genre-là de plateforme. Mais si vous voulez en effet avoir accès à ce genre d’opérateurs de casinos, nous vous avertissons de bien vérifier la valabilité de la licence. Si la licence est expirée, il faut à tout prix éviter le casino en question.

À la différence des opérateurs de casino avec une licence de Curaçao, ceux qui ont une licence émise par l’Autorité des jeux de Malte sont soumis à des vérifications importantes et très strictes et doivent respecter des règlements précis. L’Autorité des jeux de Malte (ou tout court la MGA) est un pilier de la niche des jeux de hasard. Alors nous conseillons à chaque Canadien, ainsi qu’à chaque Canadienne, de commencer ses activités de jeux sur des plateformes ayant de telles licences.

Donc, un pourcentage de 16,38% de toutes les pages de jeux en ligne qu’on a étudié n’acceptent pas des CAD. Un pourcentage d’environ 91% de ce total ont généralement l’EUR pour devise par défaut.

Prenons en compte cette étude et le fait que la plupart des opérateurs de casino ont soit une licence Curaçao, soit une licence de la MGA. On peut dire que la majorité des casinos en ligne en tant que sociétés extraterritoriales fonctionnent sur des territoires qui leur fournissent des avantages fiscaux soit dans l’Union européenne, comme c’est le cas de Malte, soit ayant de fortes influences européennes, et là nous pensons au territoire de Curaçao.  

De surcroît, nous avons étudié la question en séparant les opérateurs qui fonctionnent avec des licences de la MGA de ceux qui fonctionnent avec des licences de Curaçao pour voir combien n’en offrent pas de transaction en CAD.

Le marché des jeux de fortune au Canada

Voyons la répartition des 84% des casinos qui acceptent des dépôts en CAD selon leur licence :

Pourcentage

Licence

34,11%

Curaçao

33,24%

MGA et UKGC

23,62%

Seulement MGA

6,12%

Seulement UKGC

2,91%

D’autres licences telles que Gibraltar, Kahnawake Gaming Commission; 

Maintenant que vous êtes au courant sur quel type d’autorité certifie généralement les casinos qui acceptent des transactions en CAD, nous avons étudié ces plateformes plus en détail pour déterminer si elles acceptent des moyens de paiement idéales pour les joueurs canadiens, ainsi que pour les joueuses canadiennes. Notre étude nous a fourni les données suivantes.

  • 87,17% des casinos permettent des paiements par carte Visa/Mastercard ;
  • 79,3% des casinos permettent des paiements Interac.
  • 34,4% des casinos Instadebit permettent des transactions par cette méthode ;
  • Les casinos iDebit ont une moyenne de 30,61%.

Comme nous l’avons mentionné auparavant, un pourcentage d’à peu près 91% des opérateurs de casino n’acceptent pas de transaction en CAD, mais en EUR. Un client ou une cliente qui possède un compte bancaire en CAD devra donc faire une transaction sur le marché de change (forex) pour constituer un dépôt. Le montant en CAD doit être vendu pour des EUR.

C’est souvent le cas sur le marché des jeux au Canada car la plupart des opérateurs proviennent de la juridiction européenne.  

Astuce : Un pourcentage 15% des casinos CA qui ont une licence de la MGA ne permettent pas de transactions en CAD, à la différence des 20% des opérateurs ayant une licence de Curaçao. Vous avez plus de chances et votre argent est plus en sécurité si vous faites appel à un casino certifié par la MGA.

Dans ce cas-là se pose la question suivante :

Qu’est-ce qu’il faut faire si vous n’avez pas accès à un casino en ligne qui fait des transactions en CAD ?

Pas de CAD accepté dans les casinos en ligne

Au cas idéal, nous admettons les paiements uniquement sur ces plateformes-là. Mais nous admettons que la réalité est différente. Notre équipe d’expert(e)s vient de rédiger cette étude afin de vous proposer des solutions raisonnables et pour fournir des données transparentes sur les événements réels pour que les Canadiens et les Canadiennes puissent prendre des décisions financières en bonne connaissance de cause.

La vraie solution dans ce cas-ci est de vérifier le taux établi par la banque ou la méthode de paiement pour laquelle vous avez un compte ouvert. Malheureusement, ceci se passe fréquemment dans l’industrie des jeux au Canada car un pourcentage de 91% des casinos en ligne n’acceptent pas cette solution.

Une autre option est de créer un compte dans la devise requise – EUR, dans notre cas.

Pour mieux comprendre chaque solution proposée par nos expert(e)s, nous allons les détailler une par une.

1.     Vérifier le taux d’échange forex

Taux forex

Lorsque vous voulez faire la conversion des CAD en EUR, il y aura un spread au niveau des paires de devises. Le spread va varier beaucoup, car il peut fluctuer sur le montant de devises commercées.

Prenons en compte les données du tableau suivant :

Date

CAD/EUR= Prix

31 mai 2021

0,6788

1er avril 2021

0,6786

1er février 2021

0,6443

1er octobre 2020

0,6409

1er août 2020

0,6328

1er juin 2020

0,6529

Comme l’on peut voir dans le tableau ci-dessus, le marché présente des fluctuations à peu près chaque mois. Retenez que le tableau a été réalisé à l’aide des prix faits publics présentés au moment de la rédaction de cette étude.

Soyez prudent : Comme le marché d’échanges présente des fluctuations fréquentes, celles-ci risquent d’influencer vos montants et votre solde de compte.

Vu que le spread n’est pas calculé par les opérateurs de casino, mais par les banques, nous avons choisi les options bancaires les plus fréquemment employées par les joueurs canadiens et par les joueuses canadiennes qui jouent en ligne.

Les méthodes sont les suivantes :

  • Skrill Moneybookers ;
  • Neteller;
  • EcoPayz;
  • Les banques canadiennes ;
  • Les paiements par carte (telle Visa et Mastercard) ;
  • Interac;
  • Transferwise.

Afin qu’on vous donne une image claire sur quelle méthode de paiement a (théoriquement) le plus de bénéfices, nous avons fait une analyse dont les conclusions sont les suivantes :

Méthode de paiement

Spread approximatif

Skrill Moneybookers

4%

Neteller

4%

EcoPayz

3%

Les banques canadiennes

3~5%

Les paiements par carte

3~5%

Interac

3~5%

Transferwise

0.5%

Le pourcentage prévu s’applique à chaque dépôt et à chaque retrait que vous allez effectuer. Par conséquent, si vous choisissez la méthode de Skrill Moneybookers, il faut tenir compte que vous perdrez environ 4% du montant total que vous déposez ou retirez.

On vous présente la situation suivante :

Nous allons illustrer ce spread de 4% en utilisant une situation simple avec un dépôt standard de 100 € pour un taux de change de C$148,06, le montant présenté au moment de la rédaction de cette étude.

Conséquemment, pour effectuer un dépôt à partir de votre compte bancaire, on va vous débiter C$153,98 sur votre compte, si le spread est vraiment 4%. En fait, vous perdrez C$5,92 lors du paiement.

Maintenant, supposons que vous souhaitiez effectuer un encaissement du casino en ligne. Le même spread de 4% s’appliquera.

Pour ce scénario, nous utiliserons le même montant de €100. Vous recevrez le montant de C$142,12, ce qui équivaut à une perte de €4.

Nous avons donné un exemple à partir d’un tout petit montant, alors que le spread de 4 % n’est pas élevé. Cependant, sachez que lors de transactions avec des montants plus grands, les pertes seront importantes. Par conséquent, cela va influencer votre jeu de fortune.

Astuce : Transferwise représente la méthode idéale pour effectuer des dépôts ou des encaissements car le spread n’est que de 0,5%. Par conséquent, les pertes sur votre montant ne seront pas aussi importantes par rapport à un écart de 4% si vous utilisez Skrillmoneybookers ou Neteller.

Attention : Au cas où un pourcentage de 9,14% des joueurs et des joueuses vont perdre en moyenne environ 3,5% par transaction en raison du spread d’échange forex, un pourcentage de 0,31% environ de la valeur de la transaction est perdu pour les spreads sur le marché des casinos. Le calcul réalisé par nos experts en jeux de hasard n’inclut pas les prix variables.

2.     Ouvrir un compte bancaire directement dans la devise EUR

Compte bancaire EUR

En ouvrant un compte bancaire multidevises, vous pouvez convertir entre CAD et EUR sans vous soucier de la fluctuation des devises, ni avoir des risques de taux.

Selon les recherches effectuées par nos experts, environ 9,14% des joueurs et des joueuses de casino choisissent de jouer dans un casino non CAD, tandis que 90,86% ne rejoignent que les plateformes CAD. Par conséquent, cela se traduit dans un pourcentage d’environ 9,24% des Canadiens et de Canadiennes qui optent soit d’ouvrir un compte en EUR, soit de vérifier le taux d’échange de devises.

Gérer et conserver votre argent à travers cette option vous permet d’accéder à tous les 16,38% des casinos en ligne qui ne permettent pas de transaction en CAD. De surcroît, la plupart des comptes bancaires permettant des multi devises assurent des contrôles stricts pour protéger les comptes et pour garder vos fonds en toute sécurité.

Sur le marché canadien des jeux de hasard, un pourcentage de 84% des opérateurs en ligne offrent à leurs clients et à leurs clientes l’option de réaliser des transactions en CAD. Malheureusement, nous ne pouvons pas omettre les 16,38% d’opérateurs qui n’acceptent pas les paiements en CAD. En tant qu’expert(e)s dans ce domaine, nous avons fait des recherches et étudié ce sujet en détail pour fournir des solutions pertinentes à chaque Canadien et à chaque Canadienne qui souhaite avoir accès à cette niche de 16,38% des casinos.

Ouvrir un compte directement en EUR est en effet la solution la plus accessible et la plus simple à gérer. Pourtant, nous comprenons que cela est peut-être impossible pour certains car chaque personne a le droit d’obtenir le mieux pour soi-même. Par conséquent, même si la première solution, consistant à vérifier toujours le taux d’échange forex, demeure un peu plus difficile à gérer quotidiennement, celle-ci reste cependant l’option la plus accessible.

Références :