Guide d’impôts pour les joueurs au Canada

Rédigé par
révisé par

Sur cette page, vous allez trouver des renseignements sur les impôts que les joueurs canadiens et les joueuses canadiennes doivent payer. Nous avons utilisé notre expérience pour rechercher les informations les plus utiles et les plus précises dans le but de rédiger ce guide, qui devrait vous aider à mieux comprendre le système d’impôts dus dans le domaine des jeux de hasard au Canada.

Faut-il payer des impôts pour les revenus obtenus des jeux de hasard ?

Faut-il payer des impôts

En tant que citoyen canadien ou citoyenne canadienne, il faut que vous sachiez que les revenus obtenus des jeux de hasard sont considérés à faire partie de la même catégorie que les gains de loterie et, par conséquent, ils ne sont pas imposables. Et parce que, dans le cas des jeux de hasard, le gain est une question de chance, ce type de revenus ne relèvent pas de quelque chose que le gouvernement canadien compte comme des revenus réguliers.

Impôts pour les joueurs occasionnels et pour les joueuses occasionnelles

Cette règle est valable pour tout joueur/toute joueuse non-professionnel(le) qui gagne de l’argent dans un casino physique situé sur le territoire canadien. Encore, vos revenus ne sont pas imposables s’ils proviennent des jeux de hasard en ligne.

La seule autorité de réglementation du Canada est la Commission des jeux de Kahnawake Gaming Commission, mais vous pourriez vous demander si la situation est différente pour les endroits soumis à toute autre autorité.

Peu importe si le casino a obtenu sa licence de fonctionnement de la MGA, Curaçao, UKGC, l’Autorité suédoise des jeux de hasard ou d’une autre autorité. Ce qui compte, c’est que vous êtes résident(e) du Canada et vous utilisez le site depuis le territoire de ce pays.

Les impôts dus par les joueurs professionnels et par les joueuses professionnelles

Même si le Canada est l’un des pays peu nombreux à ne pas imposer des commissions sur les gains obtenus des jeux de hasard, il y a toujours un inconvénient.

En tant que joueur professionnel ou joueuse professionnelle, il faut quand même payer des impôts pour vos gains. De même, il est important de comprendre de quelle manière un joueur professionnel est différent d’un joueur occasionnel.

C’est quoi un joueur professionnel ou une joueuse professionnelle ?

C’est quoi un joueur professionnel ou une joueuse professionnelle?

Si vous jouez à plein-temps pour gagner votre vie, vous êtes considéré un joueur professionnel ou une joueuse professionnelle. Ceux ou celles qui jouent juste pour s’amuser ne le font pas tous les jours et il est bien possible qu’ils aient un autre emploi qui est leur source principale de profit.

Si vous jouez à plein-temps pour gagner votre vie, vous êtes considéré un joueur professionnel ou une joueuse professionnelle. Ceux ou celles qui jouent juste pour s’amuser ne le font pas tous les jours et il est bien possible qu’ils aient un autre emploi qui est leur source principale de profit.

De toute façon, ce statut va de pair avec certaines responsabilités, dont l’une d’entre elles comporte dans le paiement des impôts.

Dans ce cas-là, tout ce que vous gagnez comptera en tant que revenus d’affaires imposables. Vous êtes tenu de déclarer ces gains, ainsi que toute dépense correspondante sur le Formulaire C en tant que revenus provenant d’un travail indépendant.

L’Agence fiscale canadienne n’a pourtant pas l’air de se dépêcher pour ni d’évaluer, ni pour faire auditer ces joueurs et ces joueuses gagnant leur en jouant aux jeux de hasard. La raison réside dans le fait que ces personnes sont des gens d’affaire, leurs profits étant imposables.

C’est utile de préciser qu’au moment où vous êtes le patron d’une affaire, il faut toujours prendre en compte les pertes qui pourraient survenir.

Quelles sont les conséquences des pertes ?

Si le montant de la perte demeure important alors ça va impacter vos revenus en général. De cette façon, si les joueurs professionnels et les joueuses professionnelles étaient contraint(e)s de payer des impôts, cela pourrait avoir un effet pas du tout négligeable au Canada.

Pourtant cela ne veut absolument pas dire qu’il faut éviter de payer des impôts. De surcroît, en 2012, il a été jugé par une décision de l’instance que les pertes associées aux jeux de hasard ne sont pas des amortissements financiers.

Important : Même si vous n’êtes pas un joueur professionnel ou une joueuse professionnelle, vous devez toujours déclarer vos gains comme « d’autres revenus » à la ligne 8 de la Déclaration 1 pour 2021. Vous devez préciser tout intérêt gagné pour ces gains dans le formulaire T5.

Les impôts dus pour les revenus obtenus des jeux de hasard, jadis et demain

Les impôts dus pour les revenus

Tout au début, le Canada n’avait imposé pas d’impôts sur les revenus, dans le but de mieux attirer des immigrants. Cette situation venait de durer jusqu’à la première guerre mondiale, mais n’a pas vraiment changé dans le cas de certains gains obtenus des jeux de hasard, qui sont toujours non-imposables – et les règlements à cet égard ne semblent pas de changer bientôt.

Les impôts sur les revenus en 2019

Vu que les gains obtenus par des joueurs professionnels et par les joueuses professionnelles aux jeux de hasard sont soumis à l’impôt comme n’importe quel autre revenu, nous avons conçu un tableau indiquant quelques chiffres afin de guider toute personne intéressée à se faire une idée là-dessus.

Votre profit sera dans l’un des segments d’impôts calculés selon vos revenus imposables. À retenir que les valeurs suivantes seront ajustées pour des facteurs tels que l’inflation pour chaque année fiscale.

L’impôt fédéral sur les revenus – valeurs financières :

Tranches d’impôts fédéraux sur les revenusPourcentages des impôts fédéraux sur les revenus
C$47.630 ou moins15%
C$47.630 à C$95.25920,5%
C$95.259 à C$147.66726%
C$147.667 à C$210.37129%
Plus de C$210.37133%

Comment déduire les pertes associées aux jeux de hasard

Si vos pertes ne dépassent pas vos revenus des jeux, vous avez le droit d’en retirer une certaine partie. Vous allez devoir tenir compte de ces montants afin de pouvoir déclarer les gains et pour en déduire les pertes correctement.

Documents qu’il faut garder :

  • Keno –Vous devez garder vos copies des tickets que vous avez achetés et qui ont été approuvés au casino, ainsi que votre historique des collectes au casino et vos données concernant votre crédit ;
  • Machines-à-sous – Vous avez besoin d’un justificatif du numéro de la machine et des gains rangés par date, ainsi que l’heure à laquelle vous avez joué ;
  • Blackjack, Poker, Craps, Roulette, Baccara, Wheel of Fortune – Il vous faut le numéro de la table, des informations sur la carte de crédit casino qui indiquent si le crédit a été émis en cabine ou en bas ;
  • Bingo – Vous devez avoir des enregistrements qui indiquent combien de jeux vous avez joué, le prix des tickets, éventuellement des documents supplémentaires tels les reçus du casino ou de la caisse.
  • Des courses de chevaux, d’attelages ou de chiens – Vous devez fournir des justificatifs des montants des paris, des courses, et combien vous avez gagné pour les coupons gagnants.
  • Des loteries – Vous devez garder des justificatifs des tickets que vous avez achetés, de vos gains, vos pertes et des dates correspondantes.

La gestion efficace des fonds

LA GESTION EFFICACE DES FONDS

Savoir comment gérer vos fonds représente une partie essentielle des jeux de hasard, qui pourrait faire la différence entre le divertissement et les soucis.

Supposez que le gouvernement canadien vous permettait de garder l’ensembles de l’argent que vous avez gagné. Dans ce cas-là, vous avez plus d’argent, ce qui suppose également une grande responsabilité.

Nous avons mené des recherches et ensuite rédigé ce guide pour aider tout le monde qui ne maîtrise pas la gestion de l’argent afin d’être un peu mieux organisé.

Ce qu’il faut savoir pour une gestion adéquate de vos fonds :

  • N’empruntez jamais de l’argent – un signe précoce de la dépendance des jeux, c’est quand vous jouez avec de l’argent qui n’est pas le vôtre ; cela va impacter votre budget sérieusement par la suite ;
  • Pensez à quel point la perte affectera vos finances – N’oubliez pas que l’idée des jeux de hasard est le loisir, pas de faire faillite, donc il faut bien essayer d’éviter à parier sur des montants qui entraîneraient des pertes importantes ;
  • Ne devenez pas avide – Le côté qui est probablement le plus important par rapport aux jeux est de savoir à quel moment s’arrêter ;
  • Faites un plan de dépenses – Si vous allez à l’épicerie sans liste, vous risquez de dépenser beaucoup plus que prévu et le même principe est valable pour les jeux de hasard ;
  • Soyez honnête avec vous-mêmes et avec les autres – Mentir au sujet de vos gains ou de vos pertes ne va pas du tout vous aider, mais bien au contraire, cela va vous rendre encore moins conscient du risque réel de conséquences désagréables ;
  • Prenez des pauses – Avant de passer à l’étape suivante ou d’entamer la session de jeu suivante, il vaudrait bien prendre un moment de pause afin de juger les options ;
  • Laissez-le pour le lendemain – Que ce soit un casino sur terre ou un casino en ligne, vous pouvez toujours y retourner le lendemain ;
  • Restez sobre – Vous ne pouvez pas prendre les bonnes décisions quand vous êtes enivré, laissez donc les boissons pour une autre fois ;
  • Restez dans les paramètres connus – Vous êtes le meilleur dans ce que vous connaissez, donc ne jouez pas des montants importants avant de vous entraîner.

Conclusion

En guise de conclusion, si vous ne gagnez pas votre vie des jeux de hasard, il ne faut pas payer des impôts, mais vous devez quand même déclarer vos gains. Ceci est valable tant pour les casinos en ligne, que pour les casinos sur terre. Mais si vous êtes joueur professionnel ou une joueuse professionnelle, l’argent que vous gagnez des jeux de hasard sera soumis à l’impôt comme tout autre revenu.

En outre, en tant que citoyen canadien ou citoyenne canadiennes, vous devez retenir que vous avez le droit de reprendre le pourcentage que le gouvernement américain garde des gains obtenus aux États-Unis.

Nous espérons que ce guide vous ait aidé dans la compréhension de ce qui a amené le gouvernement canadien à prendre cette mesure et dans le savoir faire a l’égard des impôts sur les gains des jeux imposées par cette autorité, le cas échéant.

Références :

Veuillez noter:

Apprenez davantage Lisez moins